Equipe


Alice Maurel, comédienne, metteur en scène

« Alice Maurel plombine pour gagner son ciel (…) dans l’univers des infinies coïncidences »

 Hervé Bougel – Biographie hautement fantaisiste, in Alice Maurel, 36 choses à faire avant de mourir, pré # carré / septembre 2009.

En parallèle de multiples Formations / Conservatoire National de Région (Grenoble), effigie (théâtre du Réel), clown (le petit rêve), théâtre corporel (Mayapo), techniques de l’Est (Jersy Klezyk) /, elle a également suivi un parcours Universitaire : Licence en Histoire de l’art, Master 2 en Arts du Spectacle. 

Elle expérimente le spectacle vivant sous toutes ses formes :
Du théâtre classique au théâtre d’immeuble, en passant par l’effigie, le théâtre social et militant, le cabaret, la criée publique qu’elle accompagne à l’accordéon, le théâtre forum en Inde, ou le monologue.
Elle a contribué à la vie artistique de la compagnie Kolexi avant de créer L’envol en 2009. Elle intervient également en tant que comédienne pour d’autres compagnies,  SUD EST Théâtre [Grenoble], la Caravane des Illuminés Avertis [Ribeauvillé], Les Belles Oreilles [Grenoble], Air d’Ailleurs [Crolles], En Cie de Cécile [Allevard], ou en tant que chanteuse [Ursula Muertadella, Die Regenbogen Bürgerinnen]. Elle a participé à des concerts de sons de ville en tant que guide d’Ici-Même [Grenoble].

Elle pratique aussi l’écriture et la mise en scène.

L’envol, c’est pour elle un laboratoire de création, un espace où tout est possible : inventer un monologue, adapter un album de Claude Ponti sur la résilience et la différence, rencontrer des femmes SDF au coeur d’un projet artistique, construire un livre géant en pop’up, réaliser un film de marionnettes, chanter, découvrir d’autres artistes, et puis, surtout, les spectateurs…


Zélie Vicier : comédienne, graphiste, vidéaste

Lors de sa formation en communication visuelle aux beaux arts de Saint Etienne, Zélie commence à réfléchir sur une forme visuelle de la musique. C’est en rencontrant le médium vidéo qu’elle trouve le moyen d’accompagner visuellement le sonore. La pratique du Vidéo Jocking apparaît alors comme évidente : en 2007 elle crée le collectif « Les ViJettes » dédiée au mix vidéo et aux installations interactives.

La vidéo et notamment le film d’animation l’amène à rencontrer le milieu du théâtre et c’est en 2014 qu’elle monte le ciné-théâtre « Mon Oeil » avec la Cie L’Envol et devient comédienne.

Depuis elle mêle toutes ces disciplines (vidéo, arts plastiques, théâtre, clown…) dans ses spectacles.

Parallèlement, elle transmets ses savoirs en tans que professeurs d’arts plastiques durant 6 ans au sein d’établissement publiques et en tant qu’intervenante vidéo, arts plastiques dans différentes structures socio-éducatives (I.M.E, I.E.M., Hopitaux, MJC, écoles…) en partenariat avec les associations Hadra, Contratak Prod, ou encore l’Hexagone de Meylan.


Santiago Nicola : comédien, rappeur, graffeur 

Après avoir grandi en Argentine son pays natal, puis en Italie, Santiago arrive en France au début des années 2000.

Peintre/graffeur, beatboxer et rappeur, membre du groupe Monkey Theorem et du collectif Contratak. Il intervient depuis 2010 sur des ateliers d’initiation à ces pratiques artistiques.

Il met désormais son talent au service du jeu théâtral.

 

 

 


Patricia Wagnon : comédienne

Spécialisée dans la petite enfance et dans le théâtre d’improvisation, elle a aussi un parcours de clown. Pleine d’entrain, elle a cette faculté de se projeter dans un univers et de l’explorer sans limites.

 

 

 

 

 


Elvire Capezzali : metteur en scène 

Comédienne, marionnettiste, elle pratique le théâtre Forum avec l’ENAC. Elle est aussi metteur en scène depuis une dizaine d’années. Généreuse, elle s’investit notamment dans la compagnie Qui.

 

 

 

 

 


Camille OLIVIER : technicienne lumière 

Technicienne, plasticienne et musicienne, elle affectionne l’expérimentation. Minutieuse, elle dompte le jour et la nuit de notre microcosme.

 

 

 

 

 

 


Artistes et techniciens associés : Myrtille Borel, Hélène Duhamel et Pierre Baumer.

Chargé de production : Sébastien Panaye.